Archives de l’auteur Steve

ParSteve

Un détecteur de fumée est-il sensible à la fumée de cigarette ?

L’incendie domestique figure parmi les accidents les plus mortels enregistrés en France. En une année, on compte plus de 260000 incendies domestiques et plus d’une centaine de morts. Face à ce chiffre alarmant, l’État a décidé de prendre des mesures de prévention obligatoires pour les propriétaires afin d’éviter les nombreux drames causés par les incendies. L’installation d’un produit performant comme le détecteur de fumée ou l’alarme incendie est alors à privilégier. Il en existe plusieurs modèles à prix abordable sur le marché. Toutefois, ces détecteurs ou cette alarme peuvent s’activer en présence de fumée. Mais quant est-il de la cigarette ? Découvrez la réponse à cette question dans cet article.

Qu’est-ce qu’un détecteur de fumée ?

Un détecteur de fumée ou d’incendie est un produit visant à détecter les fumées d’un feu. En général, il est raccordé à une alarme qui retentit quand il y a un incendie dans une pièce de votre maison. Une fois l’alarme enclenchée par le détecteur de fumée, les habitants de la maison doivent sortir et se mettre à l’abri du feu jusqu’à l’arrivée des sapeurs-pompiers. Le détecteur de fumée est une sorte de boîtier comprenant une partie alarme, une partie pour la pile et une partie qui détecte la fumée. Le détecteur de fumée est disponible en plusieurs modèles. Il vous suffit de trouver le modèle qui vous convient le plus et de l’installer au bon endroit pour protéger votre maison de l’incendie. Il existe différents modèles :

  • Le détecteur de fumée photoélectrique (à faisceau réfléchi ou à faisceau lumineux)
  • Le détecteur de fumée ionique
  • Le détecteur de fumée par aspiration
  • Le détecteur de fumée à composé organique volatile
  • Le détecteur à chaleur

Trouver le meilleur endroit pour installer le détecteur de fumée

Il existe des cas où le détecteur d’incendies vous donne de fausses alertes. Pour l’éviter, il faut bien choisir l’emplacement de son détecteur de fumée ou de son alarme incendie. Ce produit ne doit pas être installé dans une pièce humide ou dans une pièce où des fumées et des vapeur sont très souvent émises. Il s’agit par exemple de la salle de bain, la cuisine ou le garage. Mis à part cela, l’installation doit également suivre des normes. L’idéal est d’installer le détecteur au plafond. En cas de fumée, celle-ci qui est plus chaude que l’air dans la pièce va toujours remonter vers le plafond. Le nombre de détecteurs à mettre en place dans votre maison dépendra aussi de la taille de celle-ci. Si vous avez une petite maison, un détecteur dans le couloir suffira pour détecter la fumée provenant de chaque pièce de votre maison. Par contre, si vous avez une grande maison, l’endroit stratégique pour placer son détecteur est au niveau de chaque étage et dans les endroits à risques.

La fumée de la cigarette peut-elle déclencher le détecteur de fumée ?

Le détecteur de fumée ou alarme incendie se déclenche quand il détecte une quantité suffisante de fumée. Il existe aussi des détecteurs autonomes appelés DAAF et des détecteurs de monoxyde de carbone qui détectent deux fumées différentes. Pour le DAAF, il se déclenche au contact de fumées en provenance de n’importe quel type de feu, tandis que le deuxième ne se déclenche qu’en présence de monoxyde de carbone. En principe, le détecteur de fumée, quel que soit son type, ne se déclenche pas en présence de vapeur ou de fumée de cigarette quand on aère la pièce. Le détecteur ne s’active qu’en présence d’une fumée plus concentrée et plus dense. Toutefois, si le volume de la fumée de cigarette est important et qu’il n’y a aucune aération dans la pièce, l’alarme pourra se déclencher surtout l’alarme DAAF. Pour fumer dans une pièce où il y a une alarme incendie ou un détecteur de fumée, il faut alors fumer à plus de 30 cm de l’appareil. Sinon, la cigarette electronique qui produit une vapeur qui se dissipe très rapidement est aussi la solution idéale.